Day 15 – Elise & Mahmoud

Lundi 18 mai – Thasos

Lundi nous avons continué notre travail sur la liste du Mur des Théores.

Une fois l’encodage de chaque nom de théore effectué grâce à Epifacs sur la plateforme Perseids et la timeline terminée, nous avons annoté les noms des théores dans l’interface Perseids grâce à l’outil Hypothes.is. Pour cela, nous avons vérifié dans le Lexicon of Greek Personal Names Online chaque nom et ses attestations, et établi les relations familiales entre père et fils. Chacune de nos annotations a été ensuite ajoutée à un Google doc partagé par tous les membres du groupe. Ce travail avait pour objectif de permettre de vérifier l’hypothèse de chronologie proposée par Michèle Brunet à partir de l’agencement des blocs du mur des théores tel qu’elle en propose la restitution.

Pour ce qui est de la colonne que je devais étudier avec Mahmoud, il se trouve que les seules attestations de ces noms étaient précisément les inscriptions du mur des théores, ce qui posait précisément le problème du risque de la circularité de notre démarche, qui a été soulevé le lendemain lors des présentations du travail de chacun.

Le soir, nous avons profité du dernier dîner de groupe à Simi.

Elise


I never thought I’d spend so much time digging through the Lexicon of Greek Personal Names!  Today though such excavations were part of the project as we undertook to map the social network of the Theoroi inscriptions.  Each team assumed responsibility for the column of text the timeline of which they had worked up yesterday.  Elise and I thus worked on the initial column.  Applying entries of the LGPN to Prof. Brunet’s new edition of the text proved very problematic as in this context these entries, based largely on the Inscriptiones Graecae, are essentially legacy data.  Problems of nomenclature and dating were especially frequent.  As Prof. Brunet’s edition suggests a new chronology the latter difficulties were to be expected, but often she suggests new readings of the names of individuals already recorded by LGPN following older readings.  Today perhaps more than any other this epigraphic project resembled an archaeological one as we applied new techniques and technologies to legacy data in an attempt to produce new knowledge.

Mahmoud