Day 05 – Kelly & Clément

08 mai 2015 – Larisa

The day began with an excursion to the highlight of our sojourn in Larissa, the ancient theater.

The excursion served as the practical application of Richard Bouchon’s lecture on the ancient theater, which we had received the day prior. In the lecture, Richard contextualized the theater within its geographical location and within its history over the longue durée (from its construction in the 3rd century BCE to its abandonment in the 4th century CE as it changed hands from the Macedonians to the Romans). Richard also presented the rich corpus of unpublished inscriptions found at the theater, which mainly consists of inscriptions of people’s names as designations of their seat assignments. At the theater, we first attempted to identify various names on the seat inscriptions, but we quickly realized the problems in reading the palimpsestic layers of writing . The main difficulties lie in identifying patterns in the paleography and recognizing reuses of certain letters or parts of them in order to distinguish between the various layers. Richard subsequently showed us how to approach these problems through a case study that consisted of at least three layers of names. After this exercise, Richard showed us several of the topoi of the Cocceii. Part of our assignment will be to create EpiDoc editions of these inscriptions and to identify the persons named in them, in order to create a possible stemma of family connections of the L. Coccei attested at Larissa. Our visit of the theater ended with Bruno Helly’s presentation of the stage building of the theater, where he explained our current understanding – via archaeoseismology – of the effects of the great earthquake of the 7th century AD, which collapsed the standing structures

Following the trip to the theater, Marie-Claire Beaulieu gave an interactive seminar on Perseids, which is a collaborative platform for editing, translating, annotating, and publishing of ancient source documents. Marie-Claire demonstrated the capabilities of Perseids and showed us some completed examples. She also led us in producing a sample edition, so that, going forward, we will be able to create editions of the inscriptions we are looking at throughout the Visible Words workshop.

Kelly


Nous sommes arrivés à Larisa, deuxième étape de notre workshop Visible Words, le 07/05. Après une matinée de train, nous avons assisté à une présentation des théâtres de Larissa par Richard Bouchon. Nous avons abordé l’histoire des monuments (datés du IIIe s. av. dans leur premier état et en usage jusqu’au IVe s. apr.) et  discuté des inscriptions retrouvées lors des fouilles de dégagement de la cavea du grand théâtre. Outre les stèles inscrites retrouvées en nombre sur ce site (qu’elles y aient été originellement exposées ou non), les topoi, les emplacements réservés, gravés sur les marches de ce théâtre, nous ont été présentés en détail.

Le 08/05 au matin, nous avons pu entrer dans le grand théâtre et littéralement toucher du doigt ces inscriptions. L’ensemble des gradins en est couvert, sur les sièges, les dossiers, les repose-pieds. Les emplacements ont parfois été réassignés au cours du temps, créant des sortes de palimpsestes. L’emploi d’une graphie cursive, avec monogrammes et ligatures, évoque l’écriture des manuscrits et fait de ce type d’inscriptions, monumentales, à vocation utilitaire tout autant qu’ostentatoire, un point de croisement entre épigraphie et paléographie. R. Bouchon est brièvement intervenu pour nous montrer les topoi des Cocceii, une famille de Larissa sur laquelle nous aurons à travailler demain et à Thasos.

Toujours dans le grand théâtre, Bruno Helly nous a parlé d’archéosismicité et des moyens d’évaluer la nature des séismes (force et direction) par l’observation des déplacements et des cassures des blocs architecturaux. Nous avons pu observer ces phénomènes sur le bâtiment de scène, vestiges d’un séisme daté du VIIe s. apr. La matinée s’est achevée au petit théâtre, que nous avons observé plus brièvement et sur lequel étaient exposées des dédicaces d’affranchis.

L’après-midi a été occupée par une présentation de Marie-Claire Beaulieu de l’outil d’édition numérique d’inscription proposé par la plate-forme Perseids. Cet outil permet de simplifier les opérations d’encodage grâce à une interface dynamique et intuitive. Il présente l’immense avantage d’associer l’image au texte en délimitant et visualisant les parties de la stèle que l’on souhaite encoder. Nous avons pu tester l’outil sur une inscription et voir un exemple de rendu fini.

Clément